Le plan de financement

Il permet de prévoir la manière dont vont être financés les investissements nécessaires de l'entreprise, ce qui est à financer, y compris le besoin en fonds de roulement.

Ce qui est à financer

Le classement des investissements (1)

  • Investissements incorporels (fonds de commerce, clientèle, brevets, marques, etc.)
  • Immeubles et installation
  • Matériel et outillage, véhicule
  • Immobilisations financières (parts sociales...)


Les stocks nécessaires (2)

Dans le plan de financement, il s'agit de prévoir comment assurer le financement stable des stocks minimum nécessaires au fonctionnement de l'activité :

  • Le stock de marchandises du début d'activité
  • Les fournitures et petits matériels indispensables à l'artisan
  • Les animaux achetés ou élevés sur l'exploitation
  • Le financement de la croissance
  • Etc.


Le délai indispensable d'encaissement de vos clients (3)

Hormis le commerce de détail, il faut prendre en compte cette période pendant laquelle vous aurez acheté ou consommé pour vendre sans encore en encaisser les fruits.


Le délai de règlement des fournisseurs (4)

En contrepartie des attentes de règlements des clients, les dettes fournisseurs vous évitent de vider inconsidérément le compte bancaire de l'entreprise. Le délai de règlement, le plus court possible, vous assure un léger financement permanent.

Le besoin en fonds de roulement est représenté par la somme 
algébrique : BFR = 2 + 3 - 4.

La recherche du financement

Elle se décompose en trois parties :

  • L'autofinancement (A)
  • L'emprunt à long et moyen terme (B)
  • L'emprunt à court terme (C)

Pour toutes les sommes empruntées, il faudra rechercher la durée optimale de remboursement :

  • ni trop court pour ne pas pénaliser la trésorerie,
  • ni trop long pour ne pas hypothéquer les développements futurs.

L'emprunt à court terme (ou équivalent) ne servira qu'à ajuster les variations en cours d'année, par exemple attente de remboursement du crédit d'impôt de TVA.


Votre plan de financement sera construit de la manière suivante :
ce qui est à financer = 1 + 2 + 3 - 4
= la recherche du financement : A + B + C