Les aides à la création d'entreprise du Pôle Emploi

Deux catégories d’aides à la création d’entreprise peuvent être versées par le Pôle Emploi. Ces aides correspondent au versement d'un capital ou au maintien des indemnités chômage.

Le capital Pôle Emploi

Conditions pour en bénéficier

  • Signaler son projet de création ou de reprise d'entreprise au Pôle Emploi.
  • Avoir obtenu l'ACCRE ou un projet de reprise validé par un organisme.
  • Conventionné par le Pôle Emploi
  • Cessez d'être inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi.

Montant et versement de l'aide

L'aide est égale à 45% du solde des droits à l'assurance chômage du porteur de projet.

Elle est versée :

  • pour moitié au début d'activité (fournir, au Pôle Emploi, l'attestation de l'ACCRE et un extrait d'immatriculation au CFE),
  • le solde, 6 mois après le début de l'activité.

Cette aide est définitivement acquise au créateur d'entreprise.
Les droits a chômage non utilisés pourront être consommés en cas d'échec de l'entreprise et de nouvelle inscription en tant que demandeur d'emploi (cf. fiche allocation chômage et création d'entreprise).

Procédure

  • Le bénéficiaire doit indiquer, au Pôle Emploi, l'existence de son projet.
  • Lors de sa déclaration d'existence, il devra déposer, au Centre de Formalités des Entreprises, la demande d'ACCRE et la demande d'aide à la création d'entreprise.

Maintien des allocations chômage

Conditions pour en bénéficier

  • Le complément d'allocation chômage est égal au montant brut des ARE mensuelles moins 70 % des revenus bruts mensuels dégagés par l'activité non salariée.
  • Le cumul de l'allocation maintenue et durevenu dégagé par l'activité ne doit pas être supérieur au montant mensuel de l'ancien salaire de référence.
  • Rester inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi.
  • Avoir obtenu l'ACCRE.


Durée du versement de l'aide

  • Le cumul est possible dans la limite des droits a chômage.


Ne pas oublier

Dans sa déclaration mensuelle de situation, le créateur ou repreneur d'entreprise devra déclarer qu'il est toujours à la recherche d'un emploi. A défaut, il sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et le cumul partiel de ses allocations ne sera plus possible.

CERFRANCE, c'est bien plus que de la comptabilité, c'est du conseil.

  • Créateurs, artisans-commerçants, agriculteurs, professions libérales ... vous vous posez des questions sur la gestion de votre entreprise. Nos experts sauront vous apporter des conseils personnalisés et adaptés à vos besoins.

  • Vous avez déjà un expert-comptable mais celui ne vous donne pas entière satisfaction, demandez un devis auprès du CERFRANCE de votre département.

CERFRANCE c'est 320 000 clients, 11 700 collaborateurs et 700 agences partout en France.

En remplissant le formulaire ici, nous vous garantissons d'être rappelé dans un délai de 72h par le conseiller CERFRANCE le plus proche de chez vous pour un rendez-vous gratuit et sans engagement !